Institut La porte ouverte

Accueil

  • Cinq groupes de vie, accueil à partir de 13 ans.
  • Troubles du comportement, épileptiques, de la personnalité, troubles psychotiques et/ou autistiques.
  • Equipes pluridisciplinaires. Formation permanente. Travail familial.
  • Collaboration étroite avec l’école EPSIS La Porte Ouverte.
  • Agrément I.N.A.M.I. (B) et C.R.A.M. (F)

Le Hameau

Le Hameau accueille 10 adolescents présentant principalement des troubles neurologiques (épilepsie réfractaire ou troubles neuropsychologiques). Tous ces adolescents sont exclusivement belges et relèvent de l’institut national de l’assurance maladie et invalidité (INAMI).

Les troubles associés sont d’ordre intellectuel ou psychiatrique (déficiences intellectuelles légères – troubles névrotiques  – troubles psychotiques).
L’encadrement est assuré par une équipe de psychologues cliniciens et d’éducateurs spécialisés.
Les activités et ateliers sportifs, ludiques et pédagogiques proposés sont envisagés comme autant d’offres favorisant un travail sur le repérage spatio-temporel, sur le corps, sur la socialisation. L’équipe privilégie aussi les supports investis par chaque adolescent.

En plus des activités et ateliers organisés pendant tous les temps de transition, les jeunes « du hameau » fréquentent de manière intensive le centre thérapeutique de jour « les amandiers ».

 

Le groupe de vie « Le Nouage » :

Ce groupe de vie héberge treize adolescents atteints de troubles psychotiques ou de troubles névrotiques graves.

L’encadrement est assuré par une équipe mixte comprenant des psychologues cliniciens et des gradués en sciences humaines.

Ce groupe de vie fonctionne avec un encadrement soucieux d’inscrire son travail au quotidien avec une approche clinique de la problématique de chaque pensionnaire. L’action entreprise par les intervenants est certes d’ordre thérapeutique mais avec le souci d’intégrer ces jeunes dans une réalité sociale. L’objectif est d’être à l’écoute des manifestations symptomatiques de chaque pensionnaire afin de leur procurer un apaisement et une plus grande disponibilité pour leur réalité existentielle.

Le groupe de vie « Les Glycines »

Ce groupe de vie rassemble douze adolescents autistes ou psychotiques.

L’encadrement de ce groupe d’hébergement est assuré par une équipe de psychologues cliniciens et de gradués en sciences humaines.

Le travail au quotidien dans ce groupe de vie demande une approche clinique de la problématique de chaque pensionnaire. L’action entreprise par les intervenants est plus d’ordre thérapeutique que pédagogique. L’objectif premier n’est pas de chercher à réduire les symptômes psychotiques ou autistiques des bénéficiaires mais d’être à l’écoute de leurs manifestations signifiantes afin de soutenir les suppléances qui leur permettent une insertion sociale.

Le groupe de vie « Le Cap »

Ce groupe de vie est composé de quinze adolescents présentant des troubles de la conduite et de la personnalité. Si ces jeunes ont souffert d’épilepsie, cette affection est stabilisée.

L’encadrement est assuré par une équipe d’éducateurs spécialisés.

Au Cap, l’action éducative a le souci de fixer ou de refixer un cadre à des jeunes qui cherchent leurs points de repère. Il est important que les éducateurs puissent réguler la dynamique du groupe et soutenir les divers projets qui mobilisent les investissements d’adolescents en demande d’activités. Des projets qui intéressent les jeunes qui exigent un certain dépassement de soi sont proposé aux bénéficiaires de ce groupe de vie.

Le groupe de vie « Le Relais »

Ce groupe de vie est composé de quinze jeunes vivant en semi-autonomie, dans des locaux situés dans l’institut (9 jeunes) ou dans des appartements extérieurs à l’institut (6 jeunes).

L’encadrement est assuré par une équipe d’éducateurs spécialisés.

Le but recherché est d’amener les jeunes à un maximum d’autonomie (dans la gestion du lieu de vie, dans les investissements professionnels, dans l’occupation des loisirs, …) tout en s’adaptant aux règles de vie en société.

A leur arrivée à « La Porte Ouverte », les bénéficiaires sont orientés dans le groupe de vie adapté à leur âge et à leur handicap physique ou psychologique. En cours de séjour, des glissements vers un autre groupe de vie peuvent s’opérer. Pour le jeune, rejoindre le groupe de vie du Relais est ressenti comme un aboutissement dans on parcours de rééducation psychosociale.

Le centre de jour « Les Amandiers »

Le centre de jour est un lieu de rééducation psychosociale accueillant des jeunes qui sont momentanément inadaptés à un programme classique d’apprentissage scolaire. Ils nécessitent un programme de rééducation fonctionnelle individualisé.

Le travail de rééducation du centre est particulièrement attentif aux manifestations symptomatiques de chaque bénéficiaire. Il faut apaiser des garçons en souffrance et leur permettre une plus grande disponibilité au niveau de leur réalité existentielle. Si on est en présence d’une symptomatologie autistique ou psychotique, on sera particulièrement attentif aux suppléances à soutenir.

Les ateliers constituent le fondement du travail clinique. Ils fonctionnent comme « contentant » pour l’adolescent et tendent à lui apporter un sentiment de permanence et de continuité. Chaque support d’atelier s’inscrit dans un cadre spatio-temporel et est dirigé par un animateur référent. L’atelier est un lieu qui permet, à l’aide d’un support, l’émergence de la subjectivité de chacun. C’est donc un espace d’ouverture à l’expérience, au projet, à la manifestation du vécu du moment.

La structure institutionnelle

L’équipe médicale de l’établissement :

Le service est composé d’un directeur médical, médecin psychiatre et d’un neuro-pédiatre. En accord avec le médecin traitant de chaque bénéficiaire, ils supervisent l’instauration, le suivi et l’arrêt des traitements médicaux. Ils sont assistés dans leurs pratiques, par un personnel paramédical important : infirmiers, logopède, kinésithérapeute, psychomotricien, afin d’assurer les divers soins dispensés dans l’établissement.

Un directeur assisté d’un responsable d’hébergement.

Le service social :

Le service social de l’établissement gère les formalités administratives liées à l’entrée des jeunes adolescents à l’institut et prépare les formalités administratives qui accompagnent la fin de leur prise en charge. Il veille à garder des contacts avec les familles et les organismes de placement.

L’encadrement psychologique :

  • Deux psychologues institutionnels coordonnent, en collaboration étroite avec les médecins du centre, le suivi thérapeutique
  • Une psychologue, psychothérapeute, assure le suivi individuel des bénéficiaires
  • Deux psychologues assurent le suivi des familles
  • Sept psychologues travaillent, au quotidien, dans les groupe de vie thérapeutiques et au Centre de jour

Les acteurs de la rééducation psychosociale :

L’encadrement est assuré par des éducateurs spécialisés ou des professionnels de la rééducation psychosociale.

Le centre est ouvert les 365 jours de l’année.

Direction médicale : Dr Philippe Vansteenkiste

Direction administrative : M. Serge Fourmeau

Assistant social : M. Jacques Deman